- Publié le 06/10/2016

Fréquence n°75

Edito de Corinne OLLIVIER, Secrétaire du CER

Cher(e) collègue


La période estivale est maintenant terminée. Chacun a pu recharger les batteries en profitant de la famille, des amis, en prenant tout simplement un peu de repos.
Septembre est généralement le moment propice pour faire un point d’étape sur l’année en cours.
Dans le pays, l’actualité a été particulièrement tragique. Les attentats, la violence gratuite... risquent de marquer les esprits pour longtemps. Ennemi de la pensée, adversaire de la raison, le fanatisme intégriste brouille les esprits, sème la peur et répand le sang, obstrue l’entendement, attise les haines, veut pousser aux amalgames pour diviser, opposer jusqu’à l’affrontement. Plus que jamais les valeurs de solidarité, de paix et de fraternité doivent être réaffirmées. C’est pourquoi nous faisons le choix de proposer des activités sociales et culturelles qui défendent le lien social, essentiel à la culture cheminote à l’ouverture sur le monde mais également à la compréhension des rapports sociaux et économiques qui organisent la société et nous rappellent à nos valeurs d’émancipation.

Les 6 premiers mois se sont écoulés au rythme des mobilisations des cheminots contre le projet de loi El Khomri. La philosophie générale de celle-ci reste bien la destruction des droits des salariés. Les cheminots l’ont bien compris, adopter un tel texte conduirait à un recul social historique. Je ne doute pas que nous serons encore nombreux à nous mobiliser sur ce sujet à l’automne.

Côté entreprise et en parallèle de cette loi inique, se sont ouvertes les négociations sur notre nouvelle Convention Collective Nationale (CCN). Et c’est bien dans ce contexte concurrentiel, de casse du Code du Travail et des droits sociaux qu’ont eu lieu les négociations.

Une partie d’entre nous ont ferraillé durement pour obtenir une CCN garantissant la sécurité, le service public et des conditions de vie et de travail favorables pour tous les cheminots. S’ouvrent maintenant les négociations sur la classification des métiers. Un volet très important car de là découle la définition de chaque métier, des tâches, des fonctions… Seront abordés également le niveau de recrutement, de qualification, la formation initiale, la rémunération, le déroulement de carrière.

Les dossiers de la rentrée vont donc être nombreux.
Certains sont abordés dans ce Fréquence.
Il me paraît indispensable que les cheminots s’emparent de ces différents sujets car les enjeux sont lourds et auront un impact durable sur leur vie professionnelle et personnelle.